Discours d’enseignants sur le numérique

Communication au colloque EPAL 2018 avec C. Jeanneau, 8 juin 2018

Résumé

La diffusion des technologies dans le monde de l’éducation bouleverse potentiellement les pratiques pédagogiques. Depuis les années 1990, les discours politiques (européens) soulignent de façon récurrente le potentiel d’innovation du numérique en éducation (UE, 1999; 2000; 2013) et insistent sur la nécessité de généraliser une culture voire une littératie numérique conçue comme l’une des compétences clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (UE, 2000; 2006). Plusieurs auteurs, dès les années 1990, ont montré des modifications importantes dans des pratiques d’enseignement-apprentissage et des relations au sein des communautés apprenants-enseignant. Ils évoquent une démocratisation et une centration sur l’apprenant (Bump, 1990 ; Chun, 1994 ; Kern, 1995). Mais, dans le même temps, ces résultats ont été relativisés par d’autres chercheurs (Peyton 1990; Balester, Halasek & Peterson 1992).

L’intégration du numérique dans l’enseignement-apprentissage des langues soulève ainsi des défis pédagogiques. Laurillard (2015) souligne p.e. le besoin d’adapter le rôle de l’enseignant aux nouveaux environnements d’apprentissage et Bergeron et Péladeau (2017) s’interrogent sur la place du numérique à l’école. La multiplication des publications (Gee & Hayes, 2011; Dudeney, Hockly & Pegrum, 2013) et des projets (ICTREV; DIGICOMP, Digilang) sur la formation à l’utilisation pédagogique des outils numériques reflètent les enjeux rencontrés dans ce domaine. Notre étude aborde les interrogations des enseignants face aux discours de l’innovation, aux potentielles modifications de l’enseignement-apprentissage et aux défis à relever. Elle s’intéresse tout particulièrement à la façon dont ils conçoivent et questionnent leurs place et rôle dans les communautés d’enseignement-apprentissage intégrant des dimensions numériques.

Les données ont été recueillies dans le cadre d’un projet sur la littératie numérique pour l’enseignement et l’apprentissage des langues. Elles proviennent d’un forum de discussion en ligne accompagnant un atelier en présentiel. Cet atelier a réuni 40 participants issus de 32 pays européens. Le corpus est composé de 16 fils de discussion totalisant 81 messages postés essentiellement en amont de l’atelier. Une analyse discursive a été conduite, avec une lecture- balayage permettant de repérer les éléments saillants, suivie d’une analyse détaillée des messages afin d’alimenter les catégories définies.

L’analyse des messages révèle un véritable questionnement de la part des participants sur l’impact du numérique à la fois sur les pratiques d’enseignement et d’apprentissage, notamment en prenant en compte l’incidence des différences d’accès à la technologie et l’utilisation des téléphones portables dans la salle de classe, et sur la relation apprenants-enseignant et en particulier la place de l’enseignant dans la communauté et son rôle dans le développement de la littératie numérique des apprenants. L’analyse souligne la perméabilité des espaces mais aussi des rôles dans ces nouveaux environnements d’apprentissage et démontre le besoin d’une réflexion sur ces domaines conjointement avec le développement de la littératie numérique.

Diaporama

 

Publicités
Publié dans: Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s