Protégé : Conférence et atelier aftv-fatfa

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publicités

Ateliers et conférence au Mexique

Vous trouverez sur cette page le descriptif et une copie des ateliers et de la conférence que j’ai donnés au Mexique mi novembre 2012 à l’invitation des Editions Maison des langues.

Perspective actionnelle: un regard critique pour une pratique enrichie (diaporama)

Depuis la publication du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), les notions de perspective actionnelle et de tâches sont devenues incontournables dans le discours didactique. L’atelier reviendra, de façon critique, sur la définition de cette approche et des différents types de tâches présentés dans le CECRL pour en éclairer les tenants et les aboutissants, mais aussi les limites. Une attention toute particulière sera apportée à la mise en œuvre sur le terrain de la perspective actionnelle et à l’articulation des tâches. Seront aussi proposées des perspectives permettant de dépasser les limites identifiées.

Technologies 2.0 pour la classe de langue (diaporama)

Si le web 2.0 est une occasion d’ouverture sur le monde, il propose aussi des technologies qui permettent de promouvoir le travail collaboratif et la communication entre apprenants. Cet atelier sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir des technologies du web 2.0 (documents partagés, forums audio, tchat, TBI virtuel…) et des tâches concrètes à réaliser en groupes. L’accent sera mis sur les atouts que représente le web 2.0 par rapport à un enseignement traditionnel.

Conférence (diaporama) et atelier (diaporama) au congrès de l’Amifram
Utiliser les potentialités du web 2.0 pour agir et interagir pour de vrai

Les didacticiens et linguistes s’intéressant aux interactions dans la classe de langue soulignent la pauvreté des situations traditionnelles d’enseignement-apprentissage en termes d’authenticité de la communication et/ou de variété des interactions sociales en jeu et font ressortir une focalisation plus importante sur la langue que sur le fond des situations de communication (Bange, 1992; Cicurel, 1998, 2002; Dabène, 1984; Felix, 1998; Lauga-Hamid, 1990; Moore & Simon, 2002; Rüschoff, 1997; Verdelhan-Bourgade, 1986…).

Dès l’apparition d’Internet, les spécialistes des TICE y ont vu une opportunité de remédier à cet état de fait, voyant dans ce nouveau média une possibilité d’ouverture sur le monde et d’élargissement des possibilités de communiquer avec plus d’authenticité (Kelm, 1992; Tella, 1996; Warschauer, 1996). Pourtant, force est de constater que le potentiel d’Internet et de son évolution, le web 2.0/social, restent encore largement inexploité. Les TICE sont surtout utilisées pour faciliter la communication au sein des groupes-classes et entre groupes d’apprenants distants locuteurs natifs ou non (Kern, Ware, & Warschauer, 2004; O’Dowd & Ware, 2009; Thorne & Black, 2007). Rares sont les expériences (Hanna & de Nooy, 2003; Mak & Coniam, 2008; Ollivier, 2007, 2010) dans lesquelles les apprenants ont été amenés à agir et/ou interagir avec des personnes dépassant le cadre des groupes constitués et à s’engager en tant que personnes (en non plus seulement comme des apprenants) dans des tâches de la vie réelle impliquant un processus de communication authentique. Pourtant, d’un côté, les recherches dans le domaine font ressortir une plus grande motivation des apprenants et une attention accrue à la forme et au contenu en fonction de l’interaction sociale de référence. Nous mettrons l’accent sur les potentialités du web 2.0 / social, illustrant cette conférence d’exemples concrets pour tous les aspects abordés, notamment en ce qui concerne les tâches de la vie réelle telles que nous en avons présentées dans un ouvrage récent (Ollivier & Puren, 2011).

Références bibliographiques

Bange, P. (1992). À propos de la communication et de l’apprentissage de L2 (notamment dans ses formes institutionnelles). (D. Véronique, Ed.) Acquisition et interaction en langue étrangère. Nouvelles perspectives dans l’étude de l’apprentissage d’une langue étrangère en milieu scolaire et en milieu social, (1), 53–85.

Cicurel, F. (1998). Interactions et enseignement des langues. Les cahiers pédagogiques, (360), 20–22.

Cicurel, F. (2002). La classe de langue un lieu ordinaire, une interaction complexe. (D. Coste, Ed.) Acquisition et interaction en langue étrangère. L’acquisition en classe de langue, (16), 145–164.

Dabène, L. (1984). Pour une taxinomie des opérations métacommunicatives en classe de langue étrangère. Études de linguistique appliquée, (55), 39–47.

Felix, U. (1998). Virtual language learning: potential and practice. ReCALL, 10(1), 53–58.

Hanna, B., & de Nooy, J. (2003). A Funny Thing Happened on the Way to the Forum: Electronic Discussion and Foreign Language Learning. Language Learning & Technology, 7(1), 71–85.

Kelm, O. R. (1992). The Use of Synchronous Computer Networks in Second Language Instruction: A Preliminary Report. Foreign Language Annals, 25(5), 441–54.

Kern, R., Ware, P., & Warschauer, M. (2004). Crossing frontiers: new directions in online pedagogy and research. Annual Review of Applied Linguistics, 24(1), 243–260.

Lauga-Hamid, M.-C. (1990). L’implication du sujet dans son apprentissage. In L. Dabène, Louise, F. Cicurel, M.-C. Lauga-Hamid, & C. Foester (Eds.), Variations et rituels en classe de langue (pp. 56–71). Paris : Paris: Hatier, Credif.

Mak, B., & Coniam, D. (2008). Using wikis to enhance and develop writing skills among secondary school students in Hong Kong. System, 36(3), 437–455.

Moore, D., & Simon, D. (2002). Déritualisation et identité d’apprenants. (D. Coste, Ed.)Acquisition et interaction en langue étrangère, (16). Retrieved from http://aile.revues.org/1374

O’Dowd, R., & Ware, P. (2009). Critical issues in telecollaborative task design. Computer Assisted Language Learning, 22(2), 173–188.

Ollivier, C. (2007). Ressources Internet, wiki et autonomie de l’apprenant. In M.-N. Lamy, F. Mangenot, & E. Nissen (Eds.), Actes du colloque Echanger pour apprendre en ligne (EPAL). Grenoble, 7-9 juin 2007. Grenoble. Retrieved from http://w3.u-grenoble3.fr/epal/actes.html

Ollivier, C. (2010). Ecriture collaborative en ligne: Une approche interactionnelle de la production écrite pour des apprenants acteurs sociaux et motivés. Revue Francaise de Linguistique Appliquée, 15(2), 121–137.

Ollivier, C., & Puren, L. (2011). Le web 2.0 en classe de langue. Paris: Editions Maison des langues.

Rüschoff, B. (1997). Neue Medien als Mittel der Förderung authentischer Lerninhalte und Aufgabenstellungen im Fremdsprachenunterricht. In F.-J. Meißner (Ed.), Interaktiver Fremdsprachenunterricht: Wege zu authentischer Kommunikation : Festschrift für Ludger Schiffler zum 60. Geburtstag (pp. 107–117). Gunter Narr Verlag.

Tella, S. (1996). Foreign languages and modern technology: harmony or hell? In M. Warschauer (Ed.), Telecollaboration in foreign language learning: proceedings of the Hawaii symposium (pp. 3–17). Honolulu: Univ. of Hawaii Press.

Thorne, S. L., & Black, R. W. (2007). New Media Literacies, Online Gaming, and Language Education. CALPER Working Paper. Pennsylvania: Pennsylvania State Universtiy – Center for Advanced Language Proficiency Education and Research.

Verdelhan-Bourgade, M. (1986). Compétence de communication et communication de cette compétence. Langue française, 70(1), 72–86. doi:10.3406/lfr.1986.6372

Warschauer, M. (1996). Telecollaboration in foreign language learning : proceedings of the Hawaii symposium. Honolulu: Univ. of Hawaii Press.

Approche interactionnelle et web 2.0

Atelier donné les 18 et 19 novembre 2011 à la Rencontre 2011 des Editions Maisons des langues / Difusion

L’atelier comporte une présentation des spécificités du web 2.0, aussi nommé web social ou web participatif. Nous verrons ensuite en quoi ces spécificités présentent un intérêt pour la didactique des langues et notamment comment elles peuvent faire évoluer la perspective actionnelle du CECRL vers une approche interactionnelle qui fasse de l’apprenant un utilisateur de la langue dans des interactions sociales réelles.
La majeure partie de l’atelier a été consacrée à la présentation de

  • tâches de la vie réelle réalisables sur des sites du web 2.0 à partir de niveaux de compétences différents : de A1 à B2. Ces tâches permettent aux apprenants d’interagir avec d’autres apprenants ou avec des locuteurs natifs.
  • quelques applications permettant un travail collaboratif en ligne (applications proposées par Google).

Pour aller plus loin :
• Ollivier, C. & Puren, L. (2011). Le web 2.0 en classe de langue. Paris : Editions Maison des langues.
• Le blog qui accompagne l’ouvrage : http://www.web20.emdl.fr/

Diaporama de l’atelier

.

.

.

 

Activités théâtrales pour la classe de FLE (A1)

Cet atelier (donnés le 26 et 27 novembre à la Renocntre FLE de Barcelone)  résolument pratique a pour but de faire découvrir des pratiques et techniques théâtrales qui, adaptées à la pratique de classe, permettent d’enrichir l’enseignement du FLE. Les techniques permettent notamment un travail dans le domaine de la production orale, de l’interaction orale et de la phonétique.
L’accent sera mis sur des activités praticables dès le niveau A1.

Aspects abordés :

  • Intonation et construction du sens
  • Mise en voix de textes littéraires courts
  • Construction du personnage et apprentissage lexical et langagier
  • Improvisation courte autour d’une table

Bibliographie pour aller plus loin :

  • Backès, C. (2009), La boîte à outils du théâtre en classe, Paris, Gallimard-Éducation.
  • Boal A. (2004), Jeux pour acteurs et non acteurs, Pratique du théâtre de l’opprimé, Paris, La Découverte.
  • Johnstone K. (1979), Impro: Improvisation and the Theatre, New York, Routeledge / Theater Art Books.
  • Pezin P. (2002), Le livre des exercices, Saussan, L’Entretemps.
  • Stanislavski C. (2004, 1° ed. 1986), La formation de l’acteur, Introduction de J. Vilar, Paris, Pygmalion.
  • Stanislavski C. (1984), La construction du personnage, Paris, Pygmalion.
  • Strasberg L. (1992), Le travail à l’Actors Studio, Paris, Gallimard.
  • Weiss F. (2002), Jouer, communiquer, apprendre, Hachette.

Dossier en ligne sur le site Franc-Parler : Enseigner le français avec le théâtre.
http://www.francparler.org/dossiers/theatre.htm

Approche interactionnelle et web 2.0 – Babelweb et V.O. 2.0

Atelier tenu le 21 novembre à Barcelone dans le cadre de la 4ème Rencontre FLE

Résumé

Cet atelier montrera des exemples pratiques de mise en œuvre de l’approche interactionnelle et de la didactique invisible présentées dans la conférence  « Approche interactionnelle, web 2.0 et didactique invisible ».

Il présentera notamment les modules mis en ligne par le projet Babelweb et ceux du site communautaire de Version originale. Des exemples pratiques montreront comment ces sites peuvent permettre de faire évoluer la didactique et de motiver les apprenants tout en redonnant à l’enseignant son rôle d’expert.

Documents à télécharger

  • Texte >>
  • Diaporama au format pdf >>

..