Profil des enseignants de langues

Ollivier, Christian & Rückl, Michaela : Les compétences langagières, interculturelles et didactiques comme piliers d’une formation initiale des enseignants de langues réellement professionnalisante.

Communication au colloque: La formation des enseignants en Europe – Approche comparative, le 9 décembre 2008, Paris

Mots-clés:

Formation initiale, profil des enseignants de langues, didactique, pratique professionnelle

Résumé:

Cette communication présente les résultats d’une enquête menée en Autriche en 2006 visant à établir un profil idéal de l’étudiant en langues finissant sa formation initiale d’enseignant et à vérifier l’adéquation de ce profil avec les formations initiales dispensées afin d’émettre des propositions pour une refonte des cursus.

Cette recherche a permis d’interroger tous les coordinateurs des groupes de travail des enseignants de langues des différentes régions d’Autriche (ARGE-LeiterInnen), personnes-clés puisqu’il s’agit d’enseignants qui, en sus de leur activité d’enseignement, sont impliquées dans la phase terminale de la formation initiale des enseignants et responsables de la programmation de la formation continue.

Un questionnaire détaillé, composé de questions fermées et prévoyant de larges espaces pour des remarques ouvertes des personnes interrogées, a été élaboré par le groupe de recherches en didactique du Département d’Etudes romanes de l’Université de Salzburg à partir du contenu des cursus universitaires et d’études préalables sur les profils d’enseignants de langues (cf. repères bibliographiques ci-dessous). Le questionnaire a ensuite été distribué ou envoyé aux coordinateurs de groupes de travail des enseignants de langues qui l’ont retourné rempli.

L’analyse quantitative et qualitative des réponses a permis d’établir un profil de compétences pour un enseignant de langues, profil qui fait nettement ressortir qu’un professeur de langues devrait tout particulièrement posséder des compétences développées dans le domaine de la pratique de la langue enseignée, de l’interculturel et de la didactique.

Une comparaison avec les cursus actuels de formation fait clairement ressortir le besoin de revoir les programmes de formation afin de renforcer notamment le volet didactique en articulation cohérente avec les contenus savants enseignés à l’université. L’étude menée montre clairement que c’est en effet dans la mise en relation de la théorie et de la méthodologie qu’une formation initiale de qualité peut être mise en place.

Texte complet >>

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :